Règlement

Article 1 - Réglementation
Toute personne inscrite à une course ou à un championnat UFOLEP kart Piste, doit respecter l’ensemble de la règlementation Nationale, le règlement particulier de l’organisateur, l’ensemble des officiels, Directeurs de course, commissaires sportifs, commissaires techniques, commissaires de piste, les propriétaires de circuit ainsi que leur infrastructure et l’ensemble des bénévoles. Chaque participant est responsable de ses accompagnateurs, mécanos, amis, famille et le cas échéant peut être à tout moment sanctionné pour manque de respect. Chaque participant à la possibilité d’envoyer ses remarques directement à cns.kart@ufolep.org boite mail accessible uniquement par le responsable de la CN kart piste et les membres UFOLEP NATIONAL.
Article 2 - Organisation
Le Trophée Gentleman (TG) est un challenge privé, co-organisé par la société Racing Kart de Cormeilles (RKC) et le Club UFOLEP RKC.
Article 3 - Participants
Le TG est un championnat exclusif et uniquement destiné aux clients du RKC et aux pilotes invités par le RKC.
L’épreuve est ouverte aux pilotes possesseurs d’une licence annuelle UFOLEP en cours de validité.
Les pilotes inscrits sur la liste de notoriété FFSA et les pilotes gradés CIK pourront participer aux courses en tant qu’invité et ne seront pas classés au classement final mais marqueront les points de la journée.
Le RKC se réserve le droit de refuser l’accès à l’épreuve ou d’exclure un pilote dont l’attitude pourrait nuire à l’image, ou à la crédibilité du Trophée, ou du karting en général, dans le respect du code Sportif national.
Article 4 - Catégories et classement
Le TG est composée des catégories suivantes :

– Division 1 Catégorie SUPER
– Division 1 Catégorie SUPER MASTER
– Division 1 driver 125, Catégorie VITESSE
– Catégorie Jeune

Catégorie SUPER : Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de plus de 14 ans et un jour à 35 ans.

Catégorie SUPER MASTER: Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 35 ans et un jour le jour de la course.

Catégorie VITESSE : Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 15 ans et un jour.

Catégorie JEUNE : Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 7 à 14 ans

Article 5 - Calendrier et inscriptions
Chaque pilote désirant participer à une compétition devra confirmer et régler sa participation au plus tard le vendredi soir précédant la manifestation. Le droit d’engagement est fixé à 60€.

Six courses seront organisées sur la saison. 2 formats de course seront proposés :

Dimanche 29 mars : Course SPRINT (sens NORMAL)
Dimanche 26 avril : Course SPRINT (sens INVERSE)
Dimanche 7 juin : Course SPRINT (sens NORMAL et INVERSE)
Dimanche 20 septembre : Course SPRINT (sens NORMAL)
Dimanche 13 octobre : Course SPRINT (sens INVERSE)
Dimanche 15 novembre : Course SPRINT(sens NORMAL et INVERSE).

Article 6 - Les courses
Les pilotes des catégories Racers et Drivers évolueront ensemble. A l’issue du classement final, il y aura un résultat pour chaque catégorie.
Format des courses :

Format A : Course SPRINT

34 pilotes maximum
Format : Essais qualificatif + 3 courses
Le classement de la journée sera établi par l’addition des points accumulés sur l’ensemble des 3 courses de la journée.
Chacune des courses comptera pour le classement du Trophée. Le classement final sera alors établi par la somme des points acquis lors de toutes les courses sur l’année.

Format B : Course SPRINT

34 pilotes maximum
Format : Sens 1 : Essais qualificatif + course 1 + Sens 2 : Essais qualificatif + course 2 + Course 3
Le classement de la journée sera établi par l’addition des points accumulés sur l’ensemble des 3 courses de la journée.
Chacune des courses comptera pour le classement du Trophée. Le classement final sera alors établi par la somme des points acquis lors de toutes les courses sur l’année.

Article 6 - Classement journée
Le classement de la finale de chaque épreuve donnera l’attribution des points suivants :

1er : 25 points
2ème : 22 points
3ème : 20 points
4ème : 18 points
5ème : 17 points
6ème : 16 points

19ème : 3 points
20ème : 2 points
21ème et plus : 1 point
Un bonus de 2 points sera attribué pour la pole position + un bonus de 1 point pour les meilleurs tours en course de la finale
Le classement de la journée sera établi par l’addition des points accumulés sur l’ensemble des finales de la journée : Course 1 + Course 2 + Course 3 ou finale uniquement si plus de 32 pilotes.
Dans les épreuves de format B, les deux pilotes d’une même équipe marqueront le même nombre de points.

Article 1 - Matériel autorisé
Le TG est un championnat exclusif et uniquement destiné aux pilotes évoluant avec du matériel fourni par le RKC. Tout matériel autre ne sera pas accepté.
En cas de non-conformité, outre les sanctions sportives, l’exclusion définitive du TG est encourue.
Article 2 - Châssis
Lest : Le lest doit être fixé par au moins deux vis (diamètre 8 mm minimum) avec rondelles larges et écrous freinés. Le lest ne doit pas être fixé sur la carrosserie ou embarqué par n’importe quelle fixation ou accessoire sur le pilote.
Porte numéros : Pour toutes les épreuves, il doit être apposé sur le kart 4 emplacements porte numéros, un sur le panneau frontal, une plaque sur le pare chocs arrière et 2 sur les côtés.
Les chiffres seront de couleur noire sur fond jaune pour les racers et les vitesses, fond rouge pour les drivers et d’une hauteur minimale de 15 cm.
Transpondeur : Celui-ci doit être fixé à l’arrière du baquet avec le support prévu à cet effet.
Freins avant : Ceux-ci sont autorisés dans les catégories SUPER et VITESSE
Voie : our des raisons de sécurité, la voie arrière devra être comprise entre 135 et 140 cm
Article 3 - Moteur
Préparation interdite. Toute modification est interdite si elle n’est pas expressément autorisée. Optimisation autorisée si d’origine (TM) ou effectuée par le RKC uniquement.
Plombage : Dans toutes les catégories concernées, les moteurs seront plombés pour toute la durée de l’épreuve. Le plombage doit être présent et intact sur la grille de départ.
Le plombage devra être effectué avec les plombs RKC et exclusivement réalisé par le RKC.
Pour toutes les catégories, le plombage des moteurs ne sera plus effectué le dimanche.
Article 4 - Pneumatiques
Les pneus devront obligatoirement être estampillés RKC.
Un nombre maximum de 4 pneus (2 arrières et 2 avants) sera autorisé par chaque journée de course.(1 Train Slick + 1 Train pluie). Un pneu crevé pourra être changé après autorisation de la direction de course.

Toutes catégorie : Bridgestone YLM pour les slicks et YNP pour les pluie

Article 5 - Poids
SUPER : kart complet plus pilote en tenue = 165 kg minimum
SUPER MASTER : kart complet plus pilote en tenue = 165 kg minimum
VITESSE : kart complet plus pilote en tenue = 178 kg minimum

A. INSCRIPTION
Celle-ci doit être faite au plus tard le vendredi avant l’épreuve. Si le pilote est absent le jour de la course, l’inscription est due.

Article 6 - Inscription
Celle-ci doit être faite au plus tard le vendredi avant l’épreuve. Si le pilote est absent le jour de la course, l’inscription est due.
Article 7 - Ouverture du parc
Vérifiez bien l’heure d’ouverture du parc selon le format de course.
Les stands sont attribués par le RKC. Un tapis de protection est obligatoire sous les karts
Il est interdit de démarrer les moteurs dans le parc sauf dans le cas d’un test après réparation et accord du RKC
Article 8 - Enregistrement
Validation de la présence du pilote et délivrance du transpondeur. Distribution de la feuille d’enregistrement du matériel.
Article 9 - Briefing
Présence obligatoire de TOUS LES PILOTES.
Article 10 - Essais chronométrés
Le matériel doit être en règle lors de cette séance et chaque pilote gère lui-même son temps de roulage. Attention à bien respecter, les entrées et sorties de stands.
A chaque rentrée au stand, le passage par la pesée est obligatoire.
Les pneus seront alors marqués et / ou contrôlés à cet instant : ils devront être utilisés pour les courses.
Article 11 - Courses
Pour les manches et les finales, les pilotes seront appelés sur la pré-grille et seront placés sous l’autorité du commissaire de pré grille affecté.
Au signal su starter, les pilotes partiront pour les tours de formation et seront alors sous les ordres du directeur de course. Le nombre de tour de chauffe sera déterminé au briefing.
Article 12 - Procédure de départ
Tours de chauffe : Les pilotes seront sous les ordres du Directeur de Course et ne pourront plus recevoir d’assistance extérieure pour des réparations ou autre réglage de leur matériel.
Exception : Un pilote qui serait victime d’une panne à moins de 100 mètres après être sorti de la pré grille aura la possibilité de rapatrier son matériel avec l’aide de son mécanicien et ce, sans gêner les concurrents en piste.
Un pilote qui ne sera pas à sa place au sein du peloton, pourra tenter de rejoindre la position qui lui aura été assignée jusqu’à la ligne rouge précédant le dernier virage avant le départ.
Il est interdit de zigzaguer pendant les tours de formation.

Départ :

La vitesse du peloton sera régulée par le pilote en pole position, les autres pilotes doivent être alignés sur les deux files et peuvent prendre en repère les marquages de départ arrêté.
Les karts devront se présenter, à vitesse réduite, face à la ligne de départ à allure réduite et constante jusqu’à la ligne d’accélération franche des 25 mètres.
La course ne commencera qu’au lever du drapeau tricolore :
Il sera interdit de dépasser, de se décaler ou de changer de file avant la ligne de départ.

a. Faux départ : En cas de faux départ, il sera présenté le drapeau vert à chevron jaune et la procédure sera relancée.
b. Non partant : Sera considéré comme non partant, tout pilote n’ayant pas passé la ligne de départ au signal du Directeur de Course (signal de départ). Le pilote sera classé dernier et marquera les points attribués. En cas de plusieurs non partants, les pilotes seront classés dernier dans l’ordre des chronos.

Article 13 - Fin de course
L’arrivée sera déterminée au passage du drapeau à damiers sur le vainqueur.
Article 14 - Interruption de course
En cas d’accident : présentation du drapeau rouge.
a. si 60 % de la course a été effectuée, la course sera déclarée accomplie et le résultat en sera donné par ordre final à la fin du tour précédant l’arrêt.
b. si moins de 60 % de la course a été effectuée, la course sera courue à nouveau en entier et le premier départ sera déclaré nul et non avenu. Toutefois, seuls les pilotes précédemment présents sur la pré grille avant l’arrêt de la course seront autorisés à prendre le nouveau départ. La grille de départ sera la même que pour la course initiale.
Suite à la présentation du drapeau rouge, la zone d’arrêt des karts sera considérée comme zone neutralisée. A ce titre, aucune intervention sur le kart ne sera autorisée. Elle ne sera possible qu’après décision de la Direction de Course.
Article 15 - Sécurité
Le directeur de course est le garant de la sécurité des pilotes et des règles sportives. Il peut être amené à prévenir ou sanctionner des pilotes. En cas d’avertissement, le pilote sera convoqué à la tour de contrôle pour des explications.
Les différentes formes de sanctions :
• Avertissement : présentation du drapeau noir et blanc accompagné du numéro du concurrent
Comportement dangereux, coups de roue, de pare-chocs, franchissement de la ligne de course, mouvement d’humeur, obstruction en course…
• Pénalité (temps ou place) : présentation du panneau PENALTY accompagné du numéro du concurrent,
Répétition de fautes ayant entrainé un avertissement, sortie d’un concurrent, dépassement sous drapeau jaune.
• Exclusion de la manche : présentation du drapeau noir accompagné du numéro du concurrent
Comportement volontairement dangereux, on conformité technique Pilote persistant dans les infractions malgré une sanction : mise hors course.
• Exclusion de la course ou du TG
Refus de se soumettre aux vérifications techniques : exclusion de la manifestation.
Invectives, injures, voies de fait, menaces, coups … : exclusion définitive.
Article 16 - Drapeaux
Drapeau tricolore national : signal de départ de la course ou des essais chronos.
Drapeau bleu : présenté aux pilotes qui vont être doublés avec un tour de retard au minimum.
– immobile : gardez votre ligne, vous allez être doublé par un ou plusieurs pilotes.
– agité : gardez votre ligne, vous allez être doublé par un ou plusieurs pilotes, cédez le passage.
Drapeau rouge : signal d’interruption d’une course, ralentir, ne plus dépasser, rouler à allure réduite, s’arrêter à l’endroit indiqué par le directeur de course au briefing. Dès la présentation du drapeau rouge, les commissaires de piste agitent leurs drapeaux jaunes tout le long du circuit pour signaler l’arrêt de la course.
Drapeau à damiers noirs et blancs : fin de course, des chronos, des essais, de l’entraînement.
Drapeau noir à disque orange : arrêt pour défectuosité technique, le pilote peut repartir après réparation.
Drapeau noir : mise hors course. Le pilote doit rejoindre immédiatement le parc fermé se présenter au directeur de course.
Drapeau à triangle noir et blanc : avertissement pour conduite non sportive ou dangereuse ; pénalité en temps ou en place.
Drapeau jaune : signal de danger, ralentir, défense de doubler, danger grave, défense de dépasser, soyez prêt à stopper.
Article 17 - Déontologie

REGLEMENT TROPHEE GENTLEMAN 2020

ARTICLE 1 – REGLEMENTATION

Toute personne inscrite à une course ou à un championnat UFOLEP kart Piste, doit respecter l’ensemble de la règlementation Nationale, le règlement particulier de l’organisateur, l’ensemble des officiels, Directeurs de course, commissaires sportifs, commissaires techniques, commissaires de piste, les propriétaires de circuit ainsi que leur infrastructure et l’ensemble des bénévoles. Chaque participant est responsable de ses accompagnateurs, mécanos, amis, famille et le cas échéant peut être à tout moment sanctionné pour manque de respect. Chaque participant à la possibilité d’envoyer ses remarques directement à cns.kart@ufolep.org boite mail accessible uniquement par le responsable de la CN kart piste et les membres UFOLEP NATIONAL.

ARTICLE 2 – ORGANISATION

Le Trophée Gentleman (TG) est un challenge privé, co-organisé par la société Racing Kart de Cormeilles (RKC) et le Club UFOLEP RKC.

ARTICLE 3 – PARTICIPANTS

Le TG est un championnat exclusif et uniquement destiné aux clients du RKC et aux pilotes invités par le RKC.
L’épreuve est ouverte aux pilotes possesseurs d’une licence annuelle UFOLEP en cours de validité.
Les pilotes inscrits sur la liste de notoriété FFSA et les pilotes gradés CIK pourront participer aux courses en tant qu’invité et ne seront pas classés au classement final mais marqueront les points de la journée.
Le RKC se réserve le droit de refuser l’accès à l’épreuve ou d’exclure un pilote dont l’attitude pourrait nuire à l’image, ou à la crédibilité du Trophée, ou du karting en général, dans le respect du code Sportif national.

ARTICLE 4 – CATEGORIES ET CLASSEMENT

Le TG est composée des catégories suivantes :

 Division 1 Catégorie SUPER
 Division 1 Catégorie SUPER MASTER
 Division 1 driver 125, Catégorie VITESSE
 Catégorie Jeune

Catégorie SUPER: Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de plus de 14 ans et un jour à 35 ans.

Catégorie SUPER MASTER: Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 35 ans et un jour le jour de la course.

Catégorie VITESSE : Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 15 ans et un jour.

Catégorie JEUNE : Cette catégorie est ouverte aux pilotes âgés de 7 à 14 ans

ARTICLE 5 – CALENDRIER et INSCRIPTION

Chaque pilote désirant participer à une compétition devra confirmer et régler sa participation au plus tard le vendredi soir précédant la manifestation. Le droit d’engagement est fixé à 60€.

Six courses seront organisées sur la saison. 2 formats de course seront proposés :

Dimanche 29 mars : Course SPRINT Sens NORMAL
Dimanche 26 avril : Course SPRINT Sens INVERSE
Dimanche 7 juin : Course SPRINT Sens NORMAL et INVERSE
Dimanche 20 septembre: Course SPRINT Sens NORMAL
Dimanche 13 octobre : Course SPRINT Sens INVERSE
Dimanche 15 novembre : Course SPRINT Sens NORMAL et INVERSE

ARTICLE 6 – LES COURSES
Les pilotes des catégories Racers et Drivers évolueront ensemble. A l’issue du classement final, il y aura un résultat pour chaque catégorie.
Format des courses :

Format A : Course SPRINT

34 pilotes maximum
Format : Essais qualificatif + 3 courses
Le classement de la journée sera établi par l’addition des points accumulés sur l’ensemble des 3 courses de la journée.
Chacune des courses comptera pour le classement du Trophée. Le classement final sera alors établi par la somme des points acquis lors de toutes les courses sur l’année.

Format B : Course SPRINT

34 pilotes maximum
Format : Sens 1 : Essais qualificatif + course 1 + Sens 2 : Essais qualificatif + course 2 + Course 3
Le classement de la journée sera établi par l’addition des points accumulés sur l’ensemble des 3 courses de la journée.
Chacune des courses comptera pour le classement du Trophée. Le classement final sera alors établi par la somme des points acquis lors de toutes les courses sur l’année.

ARTICLE 6 – CLASSEMENT D’UNE JOURNEE

Le classement de la finale de chaque épreuve donnera l’attribution des points suivants :

1er 2ème 3ème 4ème 5ème 6ème 7ème 8ème 9ème 10ème 11ème 12ème
25 22 20 18 17 16 15 14 13 12 11 10
13ème 14ème 15ème 16ème 17ème 18ème 19ème 20ème 21ème 22ème 23ème 24ème
9 8 7 6 5 4 3 2 1 1 1 1

Un bonus de 2 points sera attribué pour la pole position + un bonus de 1 point pour les meilleurs tours en course de la finale

SPECIFICITES TECHNIQUES

Le règlement national UFOLEP sera appliqué et complété par le présent règlement qui précise les spécifications de ce trophée.
Les karts utilisés doivent respectés le présent règlement lors de toutes les séances de roulage
Tout pilote non conforme sur la provenance du matériel sera exclu définitivement du championnat.

ARTICLE 1 – MATERIEL AUTORISE

Le TG est un championnat exclusif et uniquement destiné aux pilotes évoluant avec du matériel fourni par le RKC. Tout matériel autre ne sera pas accepté.
En cas de non-conformité, outre les sanctions sportives, l’exclusion définitive du TG est encourue.

ARTICLE 2 – CHASSIS

Lest: Le lest doit être fixé par au moins deux vis (diamètre 8 mm minimum) avec rondelles larges et écrous freinés. Le lest ne doit pas être fixé sur la carrosserie ou embarqué par n’importe quelle fixation ou accessoire sur le pilote.

Porte numéros: Pour toutes les épreuves, il doit être apposé sur le kart 4 emplacements porte numéros, un sur le panneau frontal, une plaque sur le pare chocs arrière et 2 sur les côtés.
Les chiffres seront de couleur noire sur fond jaune pour les racers et les vitesses, fond rouge pour les drivers et d’une hauteur minimale de 15 cm.

Transpondeur: Celui-ci doit être fixé à l’arrière du baquet avec le support prévu à cet effet.

Freins avant : Ceux-ci sont autorisés dans les catégories SUPER et VITESSE

Voie : Pour des raisons de sécurité, la voie arrière devra être comprise entre 135 et 140 cm

ARTICLE 3 – MOTEUR

Préparation interdite. Toute modification est interdite si elle n’est pas expressément autorisée. Optimisation autorisée si d’origine (TM) ou effectuée par le RKC uniquement.
Plombage : Dans toutes les catégories concernées, les moteurs seront plombés pour toute la durée de l’épreuve. Le plombage doit être présent et intact sur la grille de départ.
Le plombage devra être effectué avec les plombs RKC et exclusivement réalisé par le RKC.
Pour toutes les catégories, le plombage des moteurs ne sera plus effectué le dimanche.

ARTICLE 4 – PNEUMATIQUES

Les pneus devront obligatoirement être estampillés RKC.
Un nombre maximum de 4 pneus (2 arrières et 2 avants) sera autorisé par chaque journée de course.(1 Train Slick + 1 Train pluie). Un pneu crevé pourra être changé après autorisation de la direction de course.

Toutes catégorie : Bridgestone YLM pour les slicks et YNP pour les pluie

ARTICLE 5 – POIDS

SUPER : kart complet plus pilote en tenue 165 kg minimum
SUPER MASTER : kart complet plus pilote en tenue 165 kg minimum
VITESSE : kart complet plus pilote en tenue 178 kg minimum

DEROULEMENT D’UNE COURSE

A. INSCRIPTION : celle-ci doit être faite au plus tard le vendredi avant l’épreuve. Si le pilote est absent le jour de la course, l’inscription est due.

B OUVERTURE DU PARC : Vérifiez bien l’heure d’ouverture du parc selon le format de course.
Les stands sont attribués par le RKC. Un tapis de protection est obligatoire sous les karts
Il est interdit de démarrer les moteurs dans le parc sauf dans le cas d’un test après réparation et accord du RKC

C. ENREGISTREMENT : Validation de la présence du pilote et délivrance du transpondeur. Distribution de la feuille d’enregistrement du matériel.

B. BRIEFING : PRESENCE OBLIGATOIRE DE TOUS LES PILOTES

C. ESSAIS CHRONOMETRES : Le matériel doit être en règle lors de cette séance et chaque pilote gère lui-même son temps de roulage. Attention à bien respecter, les entrées et sorties de stands.
A chaque rentrée au stand, le passage par la pesée est obligatoire.
Les pneus seront alors marqués et / ou contrôlés à cet instant : ils devront être utilisés pour les courses.

D. COURSES : Pour les manches et les finales, les pilotes seront appelés sur la pré-grille et seront placés sous l’autorité du commissaire de pré grille affecté.
Au signal su starter, les pilotes partiront pour les tours de formation et seront alors sous les ordres du directeur de course. Le nombre de tour de chauffe sera déterminé au briefing.

E. PROCEDURE DE DEPART :

Tours de chauffe : Les pilotes seront sous les ordres du Directeur de Course et ne pourront plus recevoir d’assistance extérieure pour des réparations ou autre réglage de leur matériel.
Exception : Un pilote qui serait victime d’une panne à moins de 100 mètres après être sorti de la pré grille aura la possibilité de rapatrier son matériel avec l’aide de son mécanicien et ce, sans gêner les concurrents en piste.
Un pilote qui ne sera pas à sa place au sein du peloton, pourra tenter de rejoindre la position qui lui aura été assignée jusqu’à la ligne rouge précédant le dernier virage avant le départ.
Il est interdit de zigzaguer pendant les tours de formation.

Départ :

La vitesse du peloton sera régulée par le pilote en pole position, les autres pilotes doivent être alignés sur les deux files et peuvent prendre en repère les marquages de départ arrêté.
Les karts devront se présenter, à vitesse réduite, face à la ligne de départ à allure réduite et constante jusqu’à la ligne d’accélération franche des 25 mètres.
La course ne commencera qu’au lever du drapeau tricolore :
Il sera interdit de dépasser, de se décaler ou de changer de file avant la ligne de départ.

a. Faux départ : En cas de faux départ, il sera présenté le drapeau vert à chevron jaune et la procédure sera relancée.
b. Non partant : Sera considéré comme non partant, tout pilote n’ayant pas passé la ligne de départ au signal du Directeur de Course (signal de départ). Le pilote sera classé dernier et marquera les points attribués. En cas de plusieurs non partants, les pilotes seront classés dernier dans l’ordre des chronos.
F. FIN DE COURSE : L’arrivée sera déterminée au passage du drapeau à damiers sur le vainqueur.

G. INTERRUPTION DE COURSE : En cas d’accident : présentation du drapeau rouge.
a. si 60 % de la course a été effectuée, la course sera déclarée accomplie et le résultat en sera donné par ordre final à la fin du tour précédant l’arrêt.
b. si moins de 60 % de la course a été effectuée, la course sera courue à nouveau en entier et le premier départ sera déclaré nul et non avenu. Toutefois, seuls les pilotes précédemment présents sur la pré grille avant l’arrêt de la course seront autorisés à prendre le nouveau départ. La grille de départ sera la même que pour la course initiale.
Suite à la présentation du drapeau rouge, la zone d’arrêt des karts sera considérée comme zone neutralisée. A ce titre, aucune intervention sur le kart ne sera autorisée. Elle ne sera possible qu’après décision de la Direction de Course.

H. SECURITE : Le directeur de course est le garant de la sécurité des pilotes et des règles sportives. Il peut être amené à prévenir ou sanctionner des pilotes. En cas d’avertissement, le pilote sera convoqué à la tour de contrôle pour des explications.
Les différentes formes de sanctions :
• Avertissement : présentation du drapeau noir et blanc accompagné du numéro du concurrent
Comportement dangereux, coups de roue, de pare-chocs, franchissement de la ligne de course, mouvement d’humeur, obstruction en course…
• Pénalité (temps ou place) : présentation du panneau PENALTY accompagné du numéro du concurrent,
Répétition de fautes ayant entrainé un avertissement, sortie d’un concurrent, dépassement sous drapeau jaune.
• Exclusion de la manche : présentation du drapeau noir accompagné du numéro du concurrent
Comportement volontairement dangereux, on conformité technique Pilote persistant dans les infractions malgré une sanction : mise hors course.
• Exclusion de la course ou du TG
Refus de se soumettre aux vérifications techniques : exclusion de la manifestation.
Invectives, injures, voies de fait, menaces, coups … : exclusion définitive.

I.DRAPEAU

Drapeau tricolore national : signal de départ de la course ou des essais chronos.
Drapeau bleu : présenté aux pilotes qui vont être doublés avec un tour de retard au minimum.
– immobile : gardez votre ligne, vous allez être doublé par un ou plusieurs pilotes.
– agité : gardez votre ligne, vous allez être doublé par un ou plusieurs pilotes, cédez le passage.
Drapeau rouge : signal d’interruption d’une course, ralentir, ne plus dépasser, rouler à allure réduite, s’arrêter à l’endroit indiqué par le directeur de course au briefing. Dès la présentation du drapeau rouge, les commissaires de piste agitent leurs drapeaux jaunes tout le long du circuit pour signaler l’arrêt de la course.
Drapeau à damiers noirs et blancs : fin de course, des chronos, des essais, de l’entraînement.
Drapeau noir à disque orange : arrêt pour défectuosité technique, le pilote peut repartir après réparation.
Drapeau noir : mise hors course. Le pilote doit rejoindre immédiatement le parc fermé se présenter au directeur de course.
Drapeau à triangle noir et blanc : avertissement pour conduite non sportive ou dangereuse ; pénalité en temps ou en place.
Drapeau jaune : signal de danger, ralentir, défense de doubler, danger grave, défense de dépasser, soyez prêt à stopper.

ARTICLE 11 – DEONTOLOGIE

Le pilote est responsable de la conformité de son matériel et de son entourage.
Tout excès d’humeur, invectives, injures, voies de fait, menaces, coups … seront sanctionnés par l’exclusion immédiate de la manifestation sans remboursement de leur engagement.
Le fait de s’engager au TG implique d’accepter dans son intégralité le présent règlement et le règlement sportif UFOLEP.
Un permis à point sera créé à l’inscription des pilotes. Toute pénalité entrainera une sanction sur celui-ci.

Nous contacter